Les bienfaits de la gemmothérapie pour soigner vos maladies

La gemmothérapie est une méthode thérapeutique naturelle. Elle valorise les actifs contenus dans les bourgeons et les jeunes pousses. Découvrez les bienfaits de cette forme concentrée de phytothérapie.

Genèse et évolution de la gemmothérapie

Cette discipline remonte au Moyen-Âge. Les bourgeons des plantes étaient employés en pharmacopée traditionnelle pour traiter de nombreuses maladies.

Origine et historique de son usage

La genèse de la gemmothérapie est la phytoembryothérapie. Cette science fût découverte par le Docteur Pol Henry vers les années 60. Ses recherches ont mis en évidence les bienfaits des cellules embryonnaires. Plus tard, c’est le Docteur Max Tétau qui utilisât pour la première fois le terme gemmothérapie.

Principe de base et procédé

La gemmothérapie est basée sur l’utilisation des jeunes pousses, des bourgeons et des radicelles. Ces parties riches en substances nutritives sont indispensables pour le développement de la plante. Le procédé consiste à extraire les principes actifs contenus dans ces végétaux en croissance. Ils sont ensuite transformés sous forme de macérat.

Evolution de la gemmothérapie

Cette forme de phytothérapie connaît un réel essor dans la société moderne, particulièrement en France. Elle est exploitée en homéopathie, en naturopathie, en herboristerie et même en cosmétologie. Elle permet de traiter en douceur de nombreuses maladies, seule ou en traitement complémentaire.

Atouts, spécificités et forme galénique

La gemmothérapie se démarque des autres disciplines thérapeutiques de par ses spécificités.

Gemmothérapie, phytothérapie et allopathie

Cette thérapie naturelle utilise les extraits embryonnaires des jeunes pousses. La phytothérapie exploite les feuilles adultes qui contiennent moins d’actifs. L’allopathie traite les maladies à travers les symptômes sur une partie spécifique du corps. A la différence, la gemmothérapie considère le corps dans son ensemble et soigne les racines du mal.

Spécificités et bienfaits sur la santé

Le macérat contient des minéraux, des vitamines et des oligo-éléments à haute concentration. Ils stimulent la régénération cellulaire grâce aux hormones de croissance. La gemmothérapie permet de traiter de nombreuses maladies, des problèmes respiratoires aux troubles du système nerveux, en passant par les douleurs articulaires.

Préparation et forme galénique

Comme en homéopathie, le macérat-mère s’obtient par macération des bourgeons dans un mélange d’eau-glycérine-alcool durant 3 semaines. Elle sera absorbée sous forme diluée dans de l’eau. La seconde méthode consiste à ne pas utiliser l’eau, suivie d’une dilution de dix fois de l’extrait mère.

Exemples de bourgeons utilisés en gemmothérapie

Les vertus thérapeutiques de chaque bourgeon sont multiples et varient en fonction de la plante.

Le bourgeon de cassis

Le macérat de bourgeon de cassis obtenu est un puissant anti-inflammatoire naturel. Il est utilisé pour traiter la goutte, les arthroses et les articulations douloureuses. Il est indiqué pour soulager les douleurs des tendons et des ligaments. Son action tonique aide à combattre la somnolence, l’hypotension et le manque d’ardeur.

Le bourgeon d’aubépine

Les actifs se trouvant dans les différentes parties de la plante sont concentrée au niveau des bourgeons. Ce remède issu de la gemmothérapie soulage les maux de gorge grâce à ses propriétés astringentes. Il régule le rythme cardiaque et améliore la circulation sanguine.

Le bourgeon de figuier

Il agit sur le système digestif en soulageant l’acidité gastrique, les ulcères et les coliques. Il a une action efficace sur le système nerveux pour calmer les palpitations, les dépressions et les angoisses. Il traite les maladies du système circulatoire tels que l’anémie ferriprive et l’athérosclérose.

Que conclure ?

Les recherches du Docteur Pol Henry ont permis d’affirmer que les actifs prélevés sur les bourgeons ont une activité pharmacologique très importante. La gemmothérapie trouve ainsi sa place parmi les soins doux complémentaires dans le traitement de certaines maladies, notamment le cancer.

Source photos : SlideShare, Philippe Andrianne, Académies de Naturopathie

Leave a Reply